EN DÉCOUVRIR PLUS
TOUS NOS MODÈLES
HYBRIDE
Grecale
Ghibli
Levante
Quattroporte
MC20
MC20 Cielo
Fuoriserie
Special Series
Notre histoire
Nos valeurs
Histoires d audace
Expériences
Nos partenaires
Héritage
Fuoriserie
Maserati Store
Maserati Tridente App
Maserati Connect
Maserati Classiche
Financement
Occasions certifiées
Service et Assistance
Pièces et accessoires
Maserati Club
Maserati Driving Experience
Visite guidée de nos ateliers
Ermenegildo Zegna
Shell
Sonus Faber
Tidal
Laurent-Perrier
Programme de maintenance
Extension de garantie
Service de voiturier et véhicule de courtoisie
Assistance routière
Service client
Guides et documentation
Accessoires
Roues complètes
Pièces et Fluides d Origine

Le Maserati Multi70 remporte la Rolex Middle Sea Race

Maserati-Multi-70-and-Giovanni-Soldini-are-ready-for-the-Rolex-Middle-Sea-Race_1920x1080
READ MORE

Modène, 26 octobre 2020. Giovanni Soldini et son Maserati Multi 70 ont remporté en temps réel la 41e édition de la Rolex Middle Sea Race : à 20h41 et 31 secondes heure locale (18h41 et 31 secondes UTC), ce lundi 19 octobre, la ligne d'arrivée au large de La Valette, à Malte, a été franchie au bout de 2 jours, 8 heures, 31 minutes et 31 secondes de régate. Le MOD 70 Mana, jumeau du Maserati Multi 70, lui aussi avec un pavillon italien, est arrivé à 20h56 et 35 secondes heure locale (18h56 et 35 secondes UTC), 15 minutes après le trimaran de Soldini. Une victoire à l’arrachée pour Giovanni Soldini et son équipage : dans ce type de compétition, chaque manœuvre compte et l'équipage du Maserati Multi 70 n'a jamais perdu sa rage de vaincre.

Le record pour la catégorie multicoque, établi par Soldini en 2016, est encore à battre : 2 jours, 1 heure, 25 minutes et 1 seconde.

Giovanni Soldini a déclaré : « nous savions que cela aurait été un défi difficile à relever. Nous avons déjà affronté Brian Thompson, le skipper de Mana, à de nombreuses reprises car il navigue sur différents MOD 70 : c'est un grand expert de ce type de voilier et le battre n’est pas chose aisée, mais cette fois, nous avons réussi ! ».

John Elkann, qui était à bord avec Soldini, a ajouté : « cette régate a été intense et vraiment magnifique, nous avons donné le maximum. Nous sommes très heureux d'avoir pu arriver en première position après tant de milles si proches les uns des autres ».

Les multicoques Maserati Multi 70 et Mana sont partis de La Valette (Malte), le samedi 17 octobre à 12h10 heure locale (10h10 UTC), et se sont engagés dans une long match racing, jamais à plus de 5 milles l'un de l'autre. Après avoir passé le Capo Passero avec un vent de nord-ouest de 12 nœuds, ils ont navigué vers le nord en direction du détroit de Messine, alors que le vent devenait plus faible : le Maserati Multi 70 a navigué à proximité des côtes siciliennes, à la recherche d'un vent favorable, tandis que Mana se dirigeait vers l'est. Vers minuit, soit 12 heures après le départ, les deux MOD 70 ont passé le détroit de Messine, de nouveau très proche l'un de l'autre.

Une fois passé Stromboli, le point le plus au nord de tout le parcours, le véritable match racing a commencé. Soldini a déclaré : « il n'y avait pas de vent, nous étions si proches et nous nous sommes dépassés au moins 4 ou 5 fois, une bataille vraiment impitoyable ! ». Après une longue journée de calme plat, les Maserati Multi 70 et Mana ont commencé à accélérer, grâce à un vent de nord-ouest qui les a accompagnés presque jusqu'à la ligne d'arrivée. « Après Favignana, nous étions toujours en tête, mais ce n'était pas facile : nous sommes arrivés seulement 15 minutes avant nos adversaires ! ».

50 équipages ont participé à cette édition de la Rolex Middle Sea Race. Dans la catégorie des multicoques, aux côtés des deux MOD 70, se trouvaient trois autres trimarans, toujours en course : le maxi-trimaran Ultim'Emotion 2 de 80 pieds d'Antoine Rabaste, le Shockwave de 63 pieds skippé par Jeff Mearing et Scott Klodowski, et enfin le Multi 50 Primonial de Sébastien Rogues. Le classement en temps corrigé ne sera pas définitif avant la fin de la course.

L'équipage de Giovanni Soldini à bord du Maserati Multi 70 était composé de Cédric Bader, Vittorio Bissaro, Lorenzo Bressani, John Elkann, Oliver Herrera Perez, Nico Malingri et Matteo Soldini.

Giovanni Soldini et son équipage, peu après avoir franchi la ligne d'arrivée, ont pris le large pour rentrer en Italie : après deux ans autour du monde, le Maserati Multi 70 est attendu dans un chantier naval à La Spezia. Soldini a expliqué : « cela fait longtemps que nous ne nous sommes pas arrêtés plus d'un mois d'affilée et nous avons beaucoup de travail à faire. Le Maserati Multi 70 est en constante évolution, notamment en ce qui concerne les foils volants et les gouvernails. Avec les ingénieurs du Maserati Innovation Lab, nous sommes en train de développer des éléments totalement nouveaux, avec des safrans, des foils et une dérive révolutionnaires, et nous avons hâte de les tester ». Le trimaran Maserati Multi 70 est un véritable « bateau laboratoire » utilisé par les ingénieurs du Modena Innovation Lab pour transférer leur savoir-faire en matière d'aérodynamique, d'innovation technologique et de performance. Ce sont ces mêmes valeurs qui guident l'équipe d'ingénieurs et de techniciens Maserati dans le développement de tous les nouveaux modèles de la nouvelle Ère Maserati.

READ MORE

* Le CO₂ est le gaz à effet de serre qui contribue le plus largement au réchauffement climatique. Les émissions moyennes de CO₂ pour tous les types de véhicules proposés en Suisse (toutes marques confondues) s’élève à 149 g/km. La valeur-cible de CO₂ s’élève à 118 g/km (WLTP).

Les valeurs de consommation et d’émissions indiquées ont été déterminées selon les procédés de mesure WLTP prescrits par la loi. La procédure d’essai mondiale harmonisée pour voitures particulières et véhicules utilitaires légers (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures, ou WLTP) est une procédure de test plus réaliste pour la mesure de la consommation de carburant et des émissions de CO₂. Les valeurs varient en fonction des équipements en option choisis.

Mais dans la pratique, les données peuvent parfois diverger significativement en fonction du style de conduite, de la charge utile, de la topographie et de la saison. Les données indiquées pour un

Véhicule spécifique peuvent différer des données d’homologation conformément à la réception par type suisse.

Les modèles et les équipements décrits dans le présent document peuvent présenter des différences. Sous réserve de modifications des modèles et des équipements. Pour obtenir des informations veuillez-vous adresser à votre partenaire Maserati.