EN DÉCOUVRIR PLUS
TOUS NOS MODÈLES
HYBRIDES
Grecale
Ghibli
Levante
Quattroporte
MC20
MC20 Cielo
Fuoriserie
Séries spéciales
Notre histoire
Nos valeurs
Histoires d'audace
Expériences
Nos partenaires
Héritage
Fuoriserie
Maserati Store
Tridente App
Maserati Connect
Maserati Classiche
Financement
Occasions certifiées
Service et Assistance
Pièces et accessoires
Maserati Club
Maserati Driving Experience
Visite guidée de nos ateliers
Ermenegildo Zegna
Shell
Sonus Faber
Tidal
Laurent-Perrier
Programme de maintenance
Extension de garantie
Service de voiturier et véhicule de courtoisie
Assistance routière
Service client
Guides et documentation
Accessoires
Roues complètes
Pièces et Fluides d Origine
Header-KV-rev3 Header-KV-VELA-PORTRAIT
La Puissance de la Nature
Stories of Audacity

Voyager, c’est aussi apprendre que la nature est plus proche qu’on ne le pense, même s’il faut parfois s’éloigner pour mieux s’en rendre compte.

De nombreuses merveilles peuvent nous faire réfléchir à la puissance de la nature, mais seule la mer peut dépeindre son âme hybride : agitée, comme le flux perpétuel des vagues, et capable de nous faire voler.

Voler sur l’eau, c’est ce qu’ont fait l’écrivain et le photographe de nos Histoires d’audace lors de cette deuxième étape, grâce au trimaran Maserati Multi70 et à Giovanni Soldini.

Préparez-vous à découvrir LA PUISSANCE DE LA NATURE.

Cet Azmund Moïschel, mon fils spirituel, s’écria le capitaine, comme il a su résister aux coups du sort !

Quel courage ! Quelle intuition, pour inverser le cours des choses ! Quel précurseur !

Antoine Volodine, Des anges mineurs

ICI.

ICI.

Comme une provocation, la partie nord de l’île surgit des plaines agricoles plantées d’oliviers et de cultures maraîchères. Mètre après mètre, elle s’accroche à elle-même comme un cycliste en pleine ascension.

La Puissance de la Nature

Ici
Header-KV-rev3 Header-KV-VELA-PORTRAIT

Comme une provocation, la partie nord de l’île surgit des plaines agricoles plantées d’oliviers et de cultures maraîchères. Mètre après mètre, elle s’accroche à elle-même comme un cycliste en pleine ascension. L’élégance de la terre rouge se couvre de tilleuls, puis de chênes, de mélèzes. Au bout du chemin, elle se transforme pour devenir un immense rocher ocre battu par les courants.

Soudain, la montagne disparait, le vent se lève et vous vous retrouvez au sommet de l’effort orogénique. La falaise est majestueuse. L’île est un monument à la vague façonnée par la Terre.

Mais ses rivages sont complexes, verticaux. Ici, le voyage fait une pause. Il commence plus au sud, toujours entre terre et mer. Vous êtes ici pour témoigner de ces changements d’état continus ; entre terre et mer, entre énergie libre et énergie potentielle, entre altitude et horizon.

MA-GH-010
MA-GH-038
MA-GH-044
MA-GH-010

LE PORT.

LE PORT.

La partie récente de la capitale abrite un port non commercial qui accueille les navigateurs.

La Puissance de la Nature

Le Port.
Header-KV-rev3 Header-KV-VELA-PORTRAIT

La partie récente de la capitale abrite un port non commercial qui accueille les navigateurs.

C’est un petit port avec des cafés et des boutiques élégantes sur la gauche, tandis que sur la droite, en bord de mer, le regard se pose sur les mulets et les poissons hallucinogènes qui affleurent à la surface de l’eau entre les bateaux, et sur les dockers et les joggeurs qui animent le paysage. Sans perturber leur ballet, vous arrivez au bout de la jetée. C’est là que tout commence vraiment.

MA-GH-131
MA-GH-140
MA-GH-291
MA-GH-291

LE GUIDE, LE MARIN, LE VOYAGE. ET VOUS.

LE GUIDE, LE MARIN, LE VOYAGE. ET VOUS.

Giovanni Soldini a un rire franc et sonore qui éclate comme un éclair, pour rapidement devenir sérieux.

La Puissance de la Nature

Le Guide, le Voyage
Header-KV-rev3 Header-KV-VELA-PORTRAIT

Giovanni Soldini a un rire franc et sonore qui éclate comme un éclair, pour rapidement devenir sérieux. Des ongles courts et des mains robustes dont il tire sa force, une cigarette à la bouche et un esprit rebelle que revendique une boucle d’oreille à son lobe gauche.

En l’observant, on peut démasquer une fois pour toutes les pirates de l’enfance, comprendre les traits exagérés des récits d’aventures et donner une consécration et une profondeur à un rôle, un corps, une responsabilité : être capitaine, un homme de la mer. Vous y pensez juste au moment où le Marin commence à donner ses ordres.

Ce voyage est unique, un voyage au cœur de la vitesse, de la technologie, de l’énergie qui monte et descend de la Nature comme une aiguille dans un tissu, ou un dauphin dans la Méditerranée. Pourtant, l’être humain est plus ancien que les machines terrestres ou aquatiques qu’il construit. L’être humain est une merveilleuse technologie vieille de 300 000 ans qui ne peut hybrider l’espace et le temps que grâce à l’imagination. Qui seulement avec l’effort de la connaissance perçoit la relation intime entre les choses.

Bien, maintenant imaginez que le Marin choisisse à la fois la terre et la mer, puis qu’il parte. Imaginez que vous partez avec lui.

Pourtant, avant le départ, il vous faut vous imaginer au-delà : être hybride, un rivage, une rencontre d’éléments constamment déplacés et déséquilibrés vers la mer et vers la terre. Et être tout cela en même temps.

Bien, maintenant imaginez que le Marin choisisse à la fois la terre et la mer, puis qu’il parte. Imaginez que vous partez avec lui.

MA-GH-051
MA-GH-100
MA-GH-181
MA-GH-181

LE DÉPART.

LE DÉPART.

Le départ se fait en voiture. Si vous suivez le Marin qui a pris la route terrestre, vous vous dirigez vers l’impérieuse crête rouge de l’île.

La Puissance de la Nature

Le Départ.
Header-KV-rev3 Header-KV-VELA-PORTRAIT

Le départ se fait en voiture. Si vous suivez le Marin qui a pris la route terrestre, vous vous dirigez vers l’impérieuse crête rouge de l’île. La Ghibli Hybrid est en route vers le sommet de la falaise, mais pour l’instant, le moteur de 330 chevaux parcourt dans un chuchotement les rues qui surplombent le port. Vous voyez les maisons céder la place aux arbres, les gens aux moutons et aux chèvres, les enseignes et les panneaux publicitaires au soleil.

Si, par contre, vous avez choisi la voie maritime (mais rappelez-vous que tout se passe en même temps, avec les mêmes visions technologiques), le moteur du trimaran Maserati Multi 70, nettement plus bruyant, vous éloigne du quai à une vitesse de cinq nœuds (portez votre regard sur le phare vert à votre gauche et plongez dans les détails de la mer) pour ensuite traverser la baie à la recherche du meilleur vent.

Pendant ce temps, alors que tout dans l’habitacle, de la sellerie en cuir naturel au volant en cuir et bois en passant par le pédalier en acier, mord sans relâche l’asphalte qui suit la route, l’écran sur le tableau de bord affiche l’action combinée du moteur 4 cylindres et de l’alternateur 48 V. À chaque virage, à chaque décélération ou freinage, la voiture absorbe l’énergie potentielle qu’elle libère dans une accélération un instant plus tard. Il s’agit d’un système d’échanges complexe et intégré, à l’image de la Nature, de notre voyage. En fait, à l’intérieur de la voiture, aucun déséquilibre, aucun choc n’est perceptible (le convertisseur DC et la batterie de 48 V sont placés à l’arrière une meilleure répartition du poids). L’interconnexion des systèmes est l’énergie elle-même.

Sur le trimaran au contraire, au moment où il passe la baie, le Marin coupe le moteur tandis que l’équipage commence à gréer les voiles. D’abord la grand-voile est hissée en haut du mât, puis le foc donne au bateau une forme absolue et parfaite. L’équipage se déplace sur le gréement avec force et synchronisation, le vent souffle et les nœuds augmentent.

MA-GH-023
MA-GH-090
MA-GH-291
MA-GH-023

LE SON.

LE SON.

Grâce à la technologie de la voiture, chaque décélération ou freinage est une accumulation d’énergie. Tandis que sur le trimaran qui prend de la vitesse (les vagues sont comme les courbes des montagnes de Palma)…

La Puissance de la Nature

Le Son.
Header-KV-rev3 Header-KV-VELA-PORTRAIT

Grâce à la technologie de la voiture, chaque décélération ou freinage est une accumulation d’énergie. Tandis que sur le trimaran qui prend de la vitesse (les vagues sont comme les courbes des montagnes de Palma), le Marin crie « Il faut voler bas, presque au-dessus de la surface de l’eau, sinon chaque creux que frappe le bateau est une perte d’énergie ».

En effet, lorsque le vent se lève, la mer défile à toute vitesse sous les filets qui relient les coques latérales à la coque centrale (vous la voyez sous vos pieds). Et quand le trimaran atteint les trente nœuds, vous devez commencer à vous accrocher. Le vent s’engouffre entre les voiles et émet un sifflement profond et continu. Les membres de l’équipage se crient des ordres pour stabiliser le bateau et le lancer, puis s’accrochent à lui pour voir si leurs manœuvres ont produit de la vitesse, de l’énergie. Ici, le bruit est la vie, le voyage.

En revanche à bord de la Ghibli, aucun bruit. Sur la carrosserie de la voiture, le vent reste silencieux. Les caractéristiques aérodynamiques de la voiture sont presque parfaites, et si l’absence de friction est une garantie d’économie d’énergie pour les deux véhicules, si en mer le bruit est la vie, ici le silence devient un luxe. Seuls le grondement du moteur et le doux roulement des pneus sur le béton sont perceptibles. Mais que vous soyez en mer ou sur terre, le moment est venu de libérer la puissance.

MA-GH-169
MA-GH-193
MA-GH-196
MA-GH-169

LA TECHNOLOGIE, LA PUISSANCE.

LA TECHNOLOGIE, LA PUISSANCE.

Sur la terre ou en mer, la vitesse est une vocation, et la manière de l’atteindre est l’engagement de vies entières.

La Puissance de la Nature

Technologie & Puissance
Header-KV-rev3 Header-KV-VELA-PORTRAIT

Sur la terre ou en mer, la vitesse est une vocation, et la manière de l’atteindre est l’engagement de vies entières.

Les foils sont un système ancien et néanmoins nouveau. Des lames abaissées qui fendent l’eau pour redresser le bateau et diminuer son contact avec l’eau, des lames qui lui permettent de voler sur la surface de la mer. La vitesse atteint maintenant 30 nœuds, la coque droite se soulève de quelques mètres tout en virant de bord. Le trimaran fait cap au nord-est pour chercher des vents favorables. Le foc se gonfle et tandis que le vent est de quinze nœuds, les voiles construisent un vent apparent qui pousse le bateau le plus rapide du monde à vous faire réellement goûter sa puissance. Le vent précède le vent, nul besoin de systèmes météorologiques pour rechercher le meilleur.

Le Marin est assis à la barre et de sa main gauche fume dans tout ce vent, ce son, cette vitesse, tandis que la main droite effleure la barre hyper sensible équipée de six capteurs que les ingénieurs de Maserati ont installés pour rendre cette cathédrale sur l’eau encore plus éloquente.

Le système hybride n’a pas non plus été inventé aujourd’hui ; le premier véhicule hybride remonte à 1899. Pourtant, c’est aujourd’hui que, comme le foil, il a été perfectionné et porté à son plein potentiel. L’hybride Maserati est un brevet du bureau d’études. Comme sur le trimaran, la sensation prédominante est celle du flux en équilibre entre l’énergie dépensée et économisée, dans un rapport constant entre technologie et nature. Vous baissez la vitre et laissez l’air chargé de la résine des mélèzes envahir vos narines et caresser votre visage pour s’échapper rapidement, à tout jamais.

MA-GH-167
MA-GH-308
MA-GH-226
MA-GH-308

LA FIN DU VOYAGE.

LA FIN DU VOYAGE.

Nous sommes à l’apogée. Votre regard s’attarde sur un point au loin pour mieux percevoir la distance qui reste à parcourir.

La Puissance de la Nature

La Fin du voyage.
Header-KV-rev3 Header-KV-VELA-PORTRAIT

Nous sommes à l’apogée. Votre regard s’attarde sur un point au loin pour mieux percevoir la distance qui reste à parcourir. Trouvez la stase dans le mouvement général. Et quand vous sentez la vitesse, sentez la danse harmonieuse de la technologie et voyez combien l’imagination de l’homme peut devenir grande en mer, et précise sur terre. Prenez-la, faites-la vôtre, elle vous a amené ici par terre et par mer. Directement à la destination d’un voyage qui est un dialogue de technologies avec un profond respect pour tout ce qui est autour. Et grâce à une imagination devenue design, les performances ne sont pas seulement stables, elles sont améliorées. Ce n’est pas la fin, c’est la fin du voyage.

Loin de la baie, le trimaran vire maintenant pour rentrer au port. La Ghibli rebrousse chemin devant un panorama qui surplombe la mer. Tout s’arrête l’instant d’une seconde, le vent, le mouvement, nous, le Marin. Depuis la mer, l’équipage du trimaran lève les yeux vers le sommet de la falaise pour voir un point de lumière blanche que reflète un pare-brise posé sur la puissante grand-voile bleu pétrole. Regardez bien, on le voit jusqu’en haut, là où le Marin salue son voilier, puis vous fait un signe de tête avant de remonter dans la voiture pour le rejoindre.

MA-GH-252
MA-GH-330
MA-GH-346
MA-GH-252

L’ÜBERMENSCH.

L’ÜBERMENSCH.

Une demi-heure plus tard, une voiture et un trimaran entrent au port après un voyage contemporain et les hommes peuvent débarquer de l’imagination et des technologies…

La Puissance de la Nature

L'Übermensch
Header-KV-rev3 Header-KV-VELA-PORTRAIT

Une demi-heure plus tard, une voiture et un trimaran entrent au port après un voyage contemporain et les hommes peuvent débarquer de l’imagination et des technologies qui leur ont permis d’être comme un rivage ; à la fois eau et terre, performance et respect, énergie libre et énergie potentielle, vent et adhérence, bruit et silence.

MA-GH-135
MA-GH-189
MA-GH-293
MA-GH-293

PERFORMANCE CHARGED

maserati-ghiblly maserati-ghiblly
READ MORE

Explore other topics

Articles connexes

READ MORE
READ MORE