Nous utilisons des cookies en vue d’optimiser votre visite sur notre site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et sur la façon de les désactiver, vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Une histoire italienne.
Une icône planétaire

Lorsque les frères Maserati ont ouvert l'Officine Alfieri Maserati en 1914, en plein cœur de Bologne, en Italie, ils étaient loin d'imaginer les répercussions qu'un tel acte aurait à l'échelle mondiale.

Alfieri, Ettore, Ernesto et Bindo : quatre frères unis par une même passion inébranlable pour les voitures et pour les moteurs.
Leur imagination, leur enthousiasme et leur savoir-faire se sont avérés être les piliers de ce qui deviendrait un jour une marque internationale, unanimement reconnue comme un symbole de l'excellence automobile.

C'est l'histoire de Maserati.

Maserati est fière de sa longue et glorieuse tradition

L'Officine Alfieri Maserati a été fondée le 1er décembre 1914 à Bologne, en Italie. Depuis lors, Maserati a toujours joué un rôle essentiel dans l'histoire de la culture de l'automobile, comme dans son développement. Pendant plus d'un siècle d'existence, la marque a remporté de remarquables succès, sur route comme sur circuit. Elle a également connu des périodes plus difficiles qui ont contribué à forger le caractère et la personnalité de l'entreprise.

L'histoire de Maserati va cependant au-delà de ses succès sportifs et des lancements successifs de ses superbes routières. Au fil des ans, la société s'est également développée sur le plan industriel. Étape clé dans son histoire, la société quitte Bologne en 1940 pour s'installer sur son site actuel de la Viale Ciro Menotti, à Modène.

Aujourd'hui encore, c'est depuis le siège historique de Maserati que la marque rayonne dans le monde entier.

Maserati est aujourd'hui une marque internationale présente sur 70 marchés. À la différence de tous les autres constructeurs, Maserati est parvenue à allier dans la conception de ses voitures, tradition et innovation, passé et avenir, mémoire et imagination. Son cœur est enraciné dans la tradition italienne, mais son regard est fermement tourné vers l'avenir.

La fierté de Maserati se retrouve dans les valeurs qui définissent la marque. Dans cette section, vous pourrez revivre l'histoire passionnante de Maserati et faire la connaissance des personnes, des succès ainsi que des voitures qui ont rendu la marque célèbre.

Le Trident

Le Trident, symbole d’un mythe. L’écusson qui a été utilisé sur toutes les voitures de course de Maserati tout au long de son histoire a été conservé, en dépit des différentes évolutions de la marque en termes de style, dans le domaine technologique ou au niveau de la performance. Il a ainsi accompagné l’ensemble des victoires et des succès des Maserati.
 
Une figure majeure dans l’histoire de Maserati domine la Piazza Maggiore de Bologne depuis le seizième siècle. Il s’agit de la fontaine de Neptune qui a inspiré le logo au Trident de Maserati, lequel symbolise à la fois la ville de Bologne et la marque automobile.

Aux environs de 1920, Maserati cherche un logo qui permettrait à sa nouvelle voiture de sortir du lot. Il est donc décidé que Mario Maserati, le seul membre de la fratrie Maserati qui ne soit pas obnubilé par les moteurs et qui s’avère être un artiste talentueux, se verrait confier la mission de créer le logo de la société. Mario s’inspira de la statue de Neptune située sur la Piazza Maggiore, avec son trident symbolisant la force et la vigueur. Le rouge et le bleu qui l’accompagnent sont les couleurs du drapeau de la ville de Bologne, où l’Officine Maserati se trouvait alors.
Indissociable de la marque, le Trident souligne le caractère exclusif des voitures de la firme autant que leur identité en tant que chefs-d’œuvre d’élégance, de luxe et de performance sportive.

Réveillez votre esprit

Depuis toujours, le Trident symbolise le courage et la force. Son origine se perd dans la nuit des temps et son pouvoir reste intact.

Fermer

La calandre

Toutes les voitures de Maserati ont toujours eu une calandre élégante et caractéristique, dont la signification est très particulière.
À partir du milieu des années 1930, les calandres ont commencé à devenir encore plus caractéristiques. La Maserati 6CM a été le premier modèle à disposer d’une nouvelle calandre, avec des ailettes chromées accompagnées d'une forme arrondie et extrêmement sinueuse. Des formes similaires, avec là encore des calandres à ailettes, sont également apparues sur la Maserati 8CTF et la 4CLT, deux voitures qui allaient rentrer dans l’histoire sportive de la marque. La Maserati Tipo 26 avait sur sa calandre des baguettes chromées qui donnaient du prestige à l’avant de la voiture et soulignaient son élégance sportive. Au fil des années, de nouvelles combinaisons ont été testées : la calandre noire à bordures chromées de la Maserati 8CM créait un véritable contraste avec la carrosserie, apportant de la profondeur à l’ensemble et donnant à la voiture une allure encore plus originale.

 

 

En parallèle de l’évolution des calandres de ses voitures de course, la marque s’est également penchée sur le style des calandres de ses routières. La Maserati A6 de la fin des années 1940 en est le parfait exemple, avec sa calandre chromée si caractéristique, qui accentuait l’avant particulièrement impressionnant de la voiture. Sur certaines versions, comme l’A6G/2000, le logo figurait également sur la calandre, ressortant au centre de celle-ci grâce à sa finition chromée.

Au fil des années, la puissance des voitures a augmenté et les ingénieurs ont cherché des solutions plus efficaces en matière de refroidissement.
Dans les années 1960 et 1970, à mesure que le design des voitures devenait plus aérodynamique, les calandres sont devenues très différentes d’un modèle à l’autre. La calandre de la Ghibli avait ainsi une bordure chromée avec, en son centre, un écusson sur lequel figurait le Trident, tandis que l’Indi n’avait pas de calandre en tant que telle, puisque le moteur était refroidi par un certain nombre d’entrées d’air placées sous l’avant de la voiture.

Les calandres ont encore évolué dans les années 1980, la ligne des voitures, devenue plus anguleuse, étant associée à des calandres simples mais percutantes, comme dans le cas de la Maserati Biturbo.
La tendance s’est maintenue jusqu’au design actuel de la Maserati GranTurismo, avec l’écusson au Trident chromé s’affichant fièrement sur un fond noir, ou celui des nouvelles Maserati Ghibli et Maserati Quattroporte, avec leurs calandres expressives qui mettent en avant leurs personnalités élégantes et sportives.

Évolution du style

Grâce à l’évolution de ses designs, Maserati a montré la voie en matière de mode automobile, avec ses voitures uniques, à la fois élégantes et sportives, qui arborent toujours des lignes très personnalisées et très caractéristiques. Les éléments arrondis, enveloppants et sinueux des premières années de la marque ont progressivement laissé place à des voitures plus grandes, plus longues et plus aérodynamiques.

Dans les années 1960, le design est allé encore plus loin dans son évolution, faisant des voitures de Maserati la symbiose parfaite entre des lignes nettes et des surfaces sinueuses, qui les dotaient d'un style unique reconnaissable partout dans le monde. Les formes des années 1970 sont plus anguleuses, les évolutions technologiques ayant amené de nouvelles solutions en matière d’aérodynamique, des lignes plus horizontales et des arêtes plus tranchantes. Celles-ci se sont transformées en formes rectangulaires dans les années 1980 et 1990, lesquelles ont à leur tour laissé place aux lignes épurées d’aujourd’hui, plus arrondies mais tout aussi aérodynamiques et accrocheuses.

Au fil des années, Maserati a travaillé avec plusieurs ingénieurs et designers reconnus, comme Giugiaro, Zagato, Ramaciotti et Pininfarina. Maserati et Pininfarina, qui ont collaboré dans le cadre de nombreux projets, ont créé certains des designs et des concepts-cars les plus populaires de tous les temps, comme la Birdcage 75th, présentée comme l’un des modèles les plus emblématiques de l’histoire récente de Maserati.

Le design de l'excellence

Après la Quattroporte, Pininfarina a conçu un nouveau coupé qui laissera des traces indélébiles dans l’histoire de Maserati et du monde de l’automobile. Absolument magnifique, la GranTurismo a pris d’assaut le Salon de l’auto de Genève en 2007.  

En 2014, Maserati dévoile le concept-car sportif Alfieri, un hommage à sa propre tradition sportive. Véritable pur-sang, cette machine de course est un chef-d’œuvre de conception automobile qui ne constitue en aucun cas une rétrospection nostalgique, mais bien une sculpture magnifique et visionnaire montée sur roues.

Entre-temps, après avoir fortement investi dans de nouveaux sites de production, la société a lancé une berline sportive quatre portes et en a profité pour réintroduire la dénomination de Ghibli auprès d’un public tout nouveau et très enthousiaste. Véritable succès de masse dès le départ, la Ghibli a permis à Maserati d’atteindre le volume de ventes le plus élevé de toute son histoire : un cadeau idéal pour célébrer son centième anniversaire.

Tandis que les ventes continuent d’atteindre des sommets historiques, Maserati a élargi sa gamme de modèles avec son tout premier SUV, la Levante. Si l’on y ajoute la Quattroporte, la Ghibli, la GranTurismo et la GranCabrio, les modèles de Maserati couvrent pour la première fois l’ensemble du marché de l’automobile de luxe dans le monde.

Intrépide

La plus belle route est celle qui se dresse devant vous. Découvrez l'histoire de la première femme à avoir piloté une Formule 1 de Maserati.

Fermer

Essai sur route

Recherchez le distributeur le plus proche
Trouver votre site local