Nous utilisons des cookies en vue d’optimiser votre visite sur notre site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et sur la façon de les désactiver, vous pouvez consulter notre Cookie Policy.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Sebring (première série)

En 1962, avant que la 3500GT perde en popularité, Maserati présente son nouveau Coupé S 3500GTI au salon de l’automobile de Genève. La lettre « S » réfère à Sebring et à la piste de course de Floride où la 450S de Maserati a triomphé grâce à Fangio et à Behra quelques années plus tôt. La nouvelle voiture devient la Sebring et repose sur le petit châssis de la Spyder 3500GT. Giovanni Michelotti, alors chez Vignale, conçoit ce modèle à quatre places. À l’exception des quatre premiers exemplaires équipés de carburateurs Weber, les voitures à moteur à six cylindres en ligne sont équipées de système d’injection Lucas. La sportive Sebring présente bon nombre d’améliorations techniques comparativement à la 3500GT, incluant une transmission automatique optionnelle, l’air conditionné et des roues à rayons métalliques Borrani. C’est d’ailleurs ce qui en fait la plus luxueuse des GT.

Fiche techniqueSebring 3.5
Code de modèleTipo AM101/10
Type de carrosserie2-portes, berlinetta 2+2
ConceptionMichelotti (Vignale)
Années de production1861-1964
Ère MaseratiFamille Orsi
Nombre de voitures manufacturées351
ChâssisPlateforme de cadre en forme tubulaire en forme d’échelle
Poids à sec1520 kg
Architecture du moteur6 cylindres, double arbre à cames en tête
Cylindrée3485cc
Puissance maximale220 hp @ 5500 rpm
Vitesse maximale235 km/h
Rester en contact
Enregistrez-vous ici pour recevoir les dernières nouveautés concernant Maserati
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
DONNÉES PERSONNELLES
*
*
*
*
Veuillez entrer une adresse e-mail valide
* Champs obligatoires
Find your local website