Nous utilisons des cookies en vue d’optimiser votre visite sur notre site. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et sur la façon de les désactiver, vous pouvez consulter notre Cookie Policy.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Maserati à l'Autoclassica 2017 de Milan: Quatre modèles sous le signe de la légende et de la modernité

Stand Maserati AutoClassica 2017
L’AutoClassica de Milan est un des salons automobiles les plus populaires en matière de voitures classiques sur le continent européen. C’est la raison pour laquelle Maserati Classiche, l’organisation créée pour valoriser les modèles d’antan de la marque au trident, y a participé avec un stand de 260 mètres carrés présentant trois modèles iconiques du constructeur italien:

La Maserati A6GCS-53, un des plus beaux coupés de sa génération, fut développée sur la base de la célèbre A6GCS Monofaro. Sous l’impulsion de Guglielmo Dei, propriétaire de l‘Écurie Centro Sud, Pininfarina dessina sur la base du modèle de compétition une berlinetta compacte, mais aux roues et aux sorties d’échappement aux dimensions prononcées. Aujourd’hui encore, son look agressif étonne encore ! Ce modèle fut présenté en 1954 au Salon de Turin et représente un tournant dans l’histoire de Maserati, et une transition entre le monde de la compétition et celui des routières de luxe. Seuls quatre exemplaires de ce modèle furent produits.

La Maserati 3500 GT présentée au Salon de Genève de 1957 fut le premier véhicule produit en série par le constructeur italien. Sa silhouette a été dessinée par le carrossier Touring, qui a créé un coupé sophistiqué et élégant. Au fil des années, ce modèle bénéficia de nombreuses innovations techniques, comme l’ajout de freins à disque, d’une boîte de vitesse à cinq rapports et d’un système d’injection indirecte. Ce modèle (dont une version cabriolet dessinée par Vignale en 1959), fut produit à environ 1'400 exemplaires jusqu’en 1964.

La Maserati Bora a été dévoilée au public au Salon de Genève de 1971. Le moteur central arrière de 310 chevaux de cette sportive détrônait celui de la Ghibli en termes de puissance. Développé par Giulio Alfieri et dessiné par Giorgetto Giugiaro, cette voiture sportive était dotée à l’origine d’un V8 de 4.7 litres, puis, deux ans plus tard, par un deuxième moteur V8 de 4.9 litres développant 330 chevaux. Malgré son tempérament prononcé, ses accélérations fulgurantes et sa vitesse de pointe élevée, le moteur robuste et éprouvé de la Bora fait de ce modèle une GT à la conduite étonnamment confortable.

Pour accompagner ces trois modèles de légende à l’édition 2017 d’Autoclassica, Maserati y a exposé la Ghibli GranLusso 2018 (consommation de carburant en cycle combiné : 9,7-5,9 l/100 km ; émission de CO2 en cycle combiné : 226-158 g/km). Tout comme les modèles historiques du constructeur, la Ghibli incarne l’essence du style italien intemporel et la force de l’innovation, comme le démontrent son exceptionnel intérieur en soie Ermenegildo Zegna et ses systèmes d’aide à la conduite ultra-modernes.

Maserati 3500GT 57 AutoClassica 2017
Maserati A6GCS 53 AutoClassica 2017
Maserati Bora 71 AutoClassica 2017

Trouver un distributeur

Pour trouver le distributeur Maserati le plus proche de chez vous, indiquez votre code postal ou le nom de votre ville.
Find your local website