Sebring (première série)

En 1962, avant que la 3500GT perde en popularité, Maserati présente son nouveau Coupé S 3500GTI au salon de l’automobile de Genève. La lettre « S » réfère à Sebring et à la piste de course de Floride où la 450S de Maserati a triomphé grâce à Fangio et à Behra quelques années plus tôt. La nouvelle voiture devient la Sebring et repose sur le petit châssis de la Spyder 3500GT. Giovanni Michelotti, alors chez Vignale, conçoit ce modèle à quatre places. À l’exception des quatre premiers exemplaires équipés de carburateurs Weber, les voitures à moteur à six cylindres en ligne sont équipées de système d’injection Lucas. La sportive Sebring présente bon nombre d’améliorations techniques comparativement à la 3500GT, incluant une transmission automatique optionnelle, l’air conditionné et des roues à rayons métalliques Borrani. C’est d’ailleurs ce qui en fait la plus luxueuse des GT.

Fiche technique Sebring 3.5
Code de modèle Tipo AM101/10
Type de carrosserie 2-portes, berlinetta 2+2
Conception Michelotti (Vignale)
Années de production 1861-1964
Ère Maserati Famille Orsi
Nombre de voitures manufacturées 351
Châssis Plateforme de cadre en forme tubulaire en forme d’échelle
Poids à sec 1520 kg
Architecture du moteur 6 cylindres, double arbre à cames en tête
Cylindrée 3485cc
Puissance maximale 220 hp @ 5500 rpm
Vitesse maximale 235 km/h
Rester en contact
Enregistrez-vous ici pour recevoir les dernières nouveautés concernant Maserati
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
DONNÉES PERSONNELLES
*
*
*
*
AUTORISATION AU TRAITEMENT - CONSENTEMENT

Ayant lu et compris la politique de confidentialité de Maserati,

*
*
*
*
*
*
*

*
* Champs obligatoires