Ce site web utilise des cookies de profilage de tiers pour fournir des services correspondant aux préférences que vous révélez lorsque vous y naviguez. En continuant à naviguer sur ce Site web, vous consentez à l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez vous y opposer, veuillez lire les instructions incluses dans notre Politique de cookies.
Autoriser tous les cookies

Victoire du Maserati Multi 70 et de Giovanni Soldini au RORC Caribbean

Carlos Hernandez, Robayna Claude, Thlier Trimmer, Oliver Herrera, Perez Bowman, Vittorio Bissaro, Tactician Guido Broggi, Mainsailtrimmer Giovanni Soldini
L’équipage italien établit un nouveau record de la régate avec un temps de 1 jour, 6 heures et 49 minutes, soit 7 minutes de moins que son concurrent argo

Modène (Italie), en février 2019 -  Mardi 19 février, à 20h49 heure locale (mercredi 20 février à 00h49 UTC), le Maserati Multi 70 a franchi en première position la ligne d’arrivée de la 11ème édition du RORC Caribbean 600 organisé par le Royal Ocean Racing Club, remportant ainsi le Line Honours Multihull et établissant à cette occasion un nouveau record de la régate. Après une lutte acharnée contre le MOD 70 américain Argo tout au long des 30 derniers milles précédant la ligne d’arrivée, le Maserati Multi 70 a terminé la régate en 1 jour, 6 heures et 49 minutes. Argo a franchi la ligne d’arrivée à 20h56 et 4 secondes heure locale, 7 minutes après le Maserati Multi 70.
 
À bord du trimaran italien, le skipper Giovanni Soldini était accompagné par un équipage composé de 7 marins expérimentés : les italiens Vittorio Bissaro (tacticien), Guido Broggi (régleur de grand voile), Nico Malingri et Matteo Soldini (wincheur et régleur); les espagnols Carlos Hernandez Robayna (régleur) et Oliver Herrera Perez (numéro 1); le français Claude Thélier (régleur).

Le parcours du RORC Caribbean 600 part d’Antigua en direction du nord et de l’île de Saint Martin puis vers le sud en direction de la Guadeloupe, en passant à proximité de 11 îles des Petites Antilles, dont Barbuda, Nevis, Saba et Saint Barth avant de retourner sur Antigua, pour un total de 600 milles nautiques.

Le Maserati Multi 70 et le MOD 70 américain Argo du skipper Jason Carroll sont partis de Fort Charlotte (Antigua) à 14 heures heure locale (18 heures UTC et 19 heures à Paris) lundi 18 février et ont participé à cette régate dans la catégorie Multi/MOD 70. Le Royal Ocean Racing Club a créé cette catégorie pour les deux trimarans, suite à la décision de retarder le départ pour permettre à l’équipage d’Argo de terminer des travaux de réparation à bord, à cause d’un chavirage survenu vendredi durant une régate d’entraînement.

Quelques heures après le départ, le Maserati Multi 70 et Argo étaient à la tête des multicoques : vers 19 heures heure locale (23 heures UTC), le trimaran italien a dépassé le DNA F4 Falcon, parti 2 heures et 20 minutes avant le trimaran italien, à quelques milles de l’île de Saba. Après avoir dépassé l’île de Saint Martin vers minuit heure locale (4 heures UTC) mardi 19 février, le Maserati Multi 70 a entamé sa descente vers le sud à une vitesse de pointe de 37 nœuds.

Maserati Multi 70 - Giovanni Soldini - RORC Caribbean 600 Arrival

Soldini a déclaré : « La régate était magnifique, avec beaucoup de vent et de manœuvres. Au cours de la première partie, pendant le slalom vers les îles au nord, nous avons pu nous éloigner d’Argo et obtenir ainsi un avantage important sur notre concurrent principal: je tiens à remercier l’ensemble de l’équipage car nous avons fait des manœuvres absolument parfaites et précises ».

Au cours des premières heures du mardi matin (heure locale), le trimaran italien a atteint la Guadeloupe, l’étape la plus difficile de la régate : les hautes montagnes de l’île ont un fort impact sur le vent. Giovanni Soldini et son équipage ont décidé de rester à plusieurs milles des côtes et ont réussi à atteindre Les Saintes, le point le plus au sud de la régate, tout en conservant une vitesse optimale.

« Après avoir atteint la Guadeloupe nous avons eu un problème avec le solent, la voile d’avant principale, qui nous fait perdre beaucoup de temps. Pendant plusieurs heures nous avons dû utiliser uniquement la misaine et nous avons perdu une bonne partie de notre avance, mais nous avons réussi à résoudre ce problème ».

L’équipage italien est extrêmement satisfait des performances du Maserati Multi 70. Giovanni Soldini a commenté: « Nous sommes vraiment satisfaits du Maserati Multi 70 : au bout de deux ans de travail, le trimaran est vraiment au point et nous avons appris à bien le gérer. Les manœuvres à bord demandent beaucoup d’opérations, plus que sur un MOD 70 classique, mais nous avons vu que nous réussissons à être extrêmement rapides ».                                            

Le prochain objectif de Giovanni Soldini et de son équipage est de confirmer les excellents résultats du Maserati Multi 70 à l’occasion de la régate Newport - Cabo San Lucas, prévue pour le 17 mars 2019.

Essai sur route

Recherchez le distributeur le plus proche

Ghibli : Consommation normale (l/100 km) combiné: 7,6 – 11,8; Équivalent d’essence ( l/100 km): 8,7; Émissions de CO₂ (g/km) combiné*: 199 – 268; Catégories de consommation du carburant: G – G; Émissions de CO₂ dues à la production de carburant et/ou d’électricité (g/km): 34 – 62

Levante: Consommation normale (l/100 km) combiné: 8,2 – 11,9; Équivalent d’essence ( l/100 km): 9,3; Émissions de CO₂ (g/km) combiné*: 216 – 270; Catégories de consommation du carburant: G – G; Émissions de CO₂ dues à la production de carburant et/ou d’électricité (g/km): 36 – 63
V8 Levante Trofeo : Consommation normale (l/100 km) combiné: 13,3; Émissions de CO₂ (g/km) combiné*: 302; Catégorie de consommation du carburant: G; Émissions de CO₂ dues à la production de carburant et/ou d’électricité (g/km): 70

Quattroporte: Consommation normale (l/100 km) combiné: 7,6 – 11,8; Équivalent d’essence ( l/100 km): 8,7; Émissions de CO₂ (g/km) combiné*: 199 – 268; Catégories de consommation du carburant: G – G; Émissions de CO₂ dues à la production de carburant et/ou d’électricité (g/km): 34 – 62

Granturismo: Consommation normale (l/100 km) combiné: 13,8; Émissions de CO₂ (g/km) combiné*: 313; Catégorie de consommation du carburant: G; Émissions de CO₂ dues à la production de carburant et/ou d’électricité (g/km): 73

Grancabrio: Consommation normale (l/100 km) combiné: 14,5; Émissions de CO₂ (g/km) combiné*: 328; Catégorie de consommation du carburant: G; Émissions de CO₂ dues à la production de carburant et/ou d’électricité (g/km): 76

--

* Le CO₂ est le gaz à effet de serre qui contribue le plus largement au réchauffement climatique. Les émissions moyennes de CO₂ pour tous les types de véhicules proposés en Suisse (toutes marques confondues) s’élève à 137 g/km.